TEC
Accueil du siteTOURNOI INTERNE
Week-end de tennis au TEC pour les joueurs du championnat +35 ans
lundi 8 novembre 2010
par Laurent TEISSEYRE
popularité : 32%
Le calendrier du championnat bousculé par la météo à son démarrage, nous impose deux rencontres dans un week-end. Samedi 6 novembre 2010, nous recevons les joueurs de Morières. Le lendemain, le dimanche 7 novembre, toujours à domicile, nous rencontrons pour le compte de la quatrième journée du championnat, l’équipe de l’ASPTT. Après une victoire motivante samedi, 3 points à 2 contre Morières, la rencontre de dimanche, malheureusement perdue face à l’ASPTT 4 à 1, nous a permis d’assister à de belles confrontations.

Gaël, Brice et David permettent au TEC de s’imposer face à Morières 3 à 2.

Gaël, le capitaine du TEC se montre solide face au capitaine adverse Mathieu et gagne son match 6/4 6/4. Cette victoire, déjà belle, en appellera une autre, le lendemain, encore plus belle. Suivant son exemple, Brice se défait de Philippe 6/4 6/4 et David prend le meilleur sur Emmanuel 6/4 6/4.

Un léger manque d’entraînement pénalise Roger dans sa confrontation face à Eric. Les deux joueurs vont jusqu’au jeu décisif dans le troisième set pour se départager. Le coude à coude tourne en faveur de l’adversaire de Roger qui remporte ce match homérique 6/4 4/6 7/6.

J’entame avec David le match de double contre Mathieu et Eric. Notre jeu se met en place et après quelques beaux points, nous remportons le premier set 6/3. Par la suite et malgré nos efforts pour revenir au niveau de nos adversaires, ceux-ci s’imposent dans les deux sets suivants 6/1 6/3, en comptant « à l’ancienne ».

Le pique-nique d’après match se révèle particulièrement agréable et vient compléter une rencontre quasiment sans tâche, exceptée une panne de barbecue électrique qui ne nous a pas permis de faire de grillades.

Le match à enjeu : TEC-ASPTT

Des éléments propres à ces deux équipes, la configuration du calendrier et des reports rendent cette rencontre particulièrement importante.

D’abord, il est possible d’évoquer un « derby de poule » pour qualifier ce match : traversez le Rhône et vous serez ou chez l’un ou chez l’autre. Ensuite, les joueurs se connaissent : la rencontre baigne dans une ambiance amicale mais qui laisse entrevoir beaucoup d’envie de gagner de part et d’autre. Enfin, le TEC n’ayant joué qu’une fois avant ce week-end et ayant gagné, puis ayant remporté son deuxième match samedi, se positionne parmi les leaders de la poule avant le match contre l’équipe de l’ASPTT. Cette dernière ayant déjà perdue une fois contre l’équipe BCI 2, verrait ses chances de finir première de poule s’éloigner définitivement en cas de défaite contre nous.

Chaque équipe se présente donc dans sa meilleure configuration (compte tenu de l’état de forme de chacun ce dimanche) et le choc espéré est là. Pour deux matches en particulier, sujets de beaucoup de discussions, les résultats vont déjouer les pronostics.

Je perds rapidement 6/1 6/1 face à Fred.

David s’incline face à Luc 7/5 7/5. David a souffert d’un peu de crispation lors des moments importants et l’expérience de Luc lui a permis de mieux gérer le match et les moments clefs.

Déjà 2 points pour l’ASPTT. Un « double décisif » se profile à l’horizon, nous espérons toujours la victoire.

Mais Olivier prend sa revanche sur Benoît. Je tiens à évoquer la remarquable combativité d’Olivier lors de ce match face à Benoît. Malmené et baladé partout aux quatre coins du terrains, il n’a jamais abdiqué. Mieux en défendant de manière acharné (à en hurler de rage), en montrant à notre joueur que la balle n’en finirait jamais de revenir dans son camp , il lui a peu à peu sapé le moral. De fait à mesure que la partie s’allonge, Benoît est de moins en moins agressif et tranchant, ce qui a peut-être tronqué cette confrontation. Les points et les échangent n’en finissent plus de durer. Les fautes commises de manière répétée et les attaques au filet d’Olivier qui n’a pas cessé d’appliquer un jeu offensif très bien rôdé, ont peu à peu raison de lui.

Olivier prend sa revanche sur Benoît 6/4 3/6 6/3 après avoir été défait par lui (cela remonte à 2008) lors de la finale de notre tournoi interne.

Gaël s’impose face à Jean-Luc ! La rencontre est perdue mais il reste un match à suivre et certainement la plus belle confrontation du week-end, remportée de haute lutte par notre capitaine. En début de partie, Jean-Luc (classé 15/1 il y a deux ans) joue un tennis d’un très bon niveau qui se révèle très efficace : avec une première balle de service très puissante ou une deuxième balle très travaillée, il met en difficulté son adversaire et termine ses points en montant au filet. Il dirige le jeu et Gaël subit. 6/2 pour Jean-Luc.

Deuxième set, même scénario mais alors que Jean-Luc mène 3 jeux à 1 et semble parti pour remporter une victoire facile, le cours du jeu s’inverse. Gaël s’adapte au jeu développé par son adversaire, il hausse son propre niveau de jeu, il réalise plus de coups gagnants et il pousse son ooposant à commettre des fautes. Jean-Luc laisse échapper beaucoup de points ainsi que la deuxième manche qu’il perd 6/3. Le troisième set est très serré entre les deux protagonistes mais le joueur du TEC va bénéficier d’un élément favorable. Le phénomène annoncé en début de match, alors que Gaël prévenait de son côté du temps qui lui était nécessaire pour atteindre sa meilleure carburation, se produit bel et bien : Jean-Luc accuse une très nette baisse de régime en fin de rencontre. Gaël conserve son application et son relâchement sur ses derniers coups : il conclut le set 6 jeux à 4 et s’impose sur le score final de 2/6 6/3 6/4.

Le double revient sur le papier à nos visiteurs 7/6 7/5.

Nous nous mettons autour d’une table pour l’apéro et le repas de fin de rencontre. Le président et le trésorier nous ont rejoint en fin de matinée. Jérôme nous sert à chacun un petit jaune et Joël s’occupe des grillades sur notre barbecue à nouveau en état de marche. Au menu, salade de pâtes, saucisses et merguez.

La rencontre s’est déroulée dans le fair-play et la bonne humeur. Pas de fausse note, même pas de la météo, le ciel s’est montré menaçant mais n’a pas osé nous mouiller plus que de quelques gouttes.

Au final, une victoire et une défaite mais deux belles journées de tennis au TEC.

Bravo à notre vaillant capitaine. A dimanche prochain. A bientôt, Laurent.